Le Blog

Le M-commerce, adulé par les jeunes et les cadres

Publié le 9 janvier 2012 par Fanny

Même si les Français déclarent majoritairement ne pas être «intéressés du tout» par le m-commerce (commerce mobile), certaines cibles sont plus réceptives à cette nouvelle pratique d’achat : les possesseurs de Smartphones (25%) bien sûr, mais également les CSP + et les plus jeunes.
En tête, des achats effectués : applications, jeux, musique, sonneries pour téléphone, billets de train ou d’avion, vêtements et accessoires de mode et places de cinéma.

A l’heure du Solomo, le m-commerce doit faire partie de la stratégie marketing des entreprises.
A mon sens, plus la relation commerciale est basée sur la proximité, la personnalisation et sur la réponse exacte à un besoin formulé, plus la confiance s’installe durablement.
Imaginons qu’en plus, votre client mobinaute ait téléchargé votre application, car elle lui donne accès à des offres individualisées géo-localisées. Il pourra, sur simple présentation du SMS reçu, se déplacer sur votre point de vente, bénéficier de son offre personnalisée (ainsi accroître votre chiffre d’affaire et améliorer encore votre connaissance client). M-couponning + géo-localisation = le duo gagnant !

L’offre par SMS peut prendre soit la forme d’un code alphanumérique, d’un code-barres ou d’un code 2D, il est dans ce dernier cas, scannable et enrichit instantanément votre base de données clients.
En revanche, dans le cas d’un code à saisir manuellement par le vendeur, la réussite des opérations sera fonction de la formation et de l’adhésion de vos personnels, sur le terrain. C’est un outil formidable qui requiert des explications et un minimum de motivation, alors chers managers à vous d’œuvrer !

[source : csa.eu
source image : giiks.com]