Comment assurer votre résidence secondaire ?

Finance
assurer-residence-secondaire

Lorsque l’on possède une résidence secondaire, l’assurance est indispensable pour se protéger des aléas de la vie et des imprévus.

Qu’il s’agisse d’une maison de vacances, d’un bien immobilier destiné à la location saisonnière ou de tout autre bien immobilier à usage personnel, il est important de protéger sa résidence secondaire pour être en mesure de faire face aux désagréments et aux dépenses imprévues.

Dans cet article, nous allons vous guider pas à pas pour bien assurer votre résidence secondaire. Passons maintenant à la suite et voyons comment procéder.

Pourquoi faut-il souscrire une seconde assurance pour sa maison ?

Il est agréable de profiter d’une escapade imprévue le week-end dans sa résidence secondaire, que ce soit dans le sud de la France ou même en Bretagne pour profiter de la brise marine. Mais, il est essentiel d’avoir une police d’assurance pour sa maison qui présente de solides garanties pour ce type de bien.

Inoccupée pendant une grande partie de l’année, la maison est exposée à de multiples dangers liés à l’innocence de ses habitants ; à l’absence de sécurité qui entraîne des vols et des cambriolages ; ou encore à une absence d’entretien qui peut provoquer un dégât des eaux dû à la rupture de la canalisation à cause du froid.

Je sais qu’il n’y a pas d’obligation de souscrire une assurance habitation pour le propriétaire d’une résidence secondaire. Mais, si vous êtes copropriétaire ou locataire, la résidence secondaire que vous possédez doit être assurée. Quoi qu’il en soit, il est fortement conseillé de souscrire une assurance sur votre résidence secondaire qui soit adaptée à vos besoins spécifiques.

Quelles sont les garanties d’une assurance habitation pour votre seconde résidence ?

L’assurance de votre résidence secondaire vous permet de faire face à diverses situations.

Tenir compte des risques spécifiques

Comme nous l’avons déjà mentionné, en fonction de votre équipement ainsi que de vos biens personnels dans votre résidence secondaire, une couverture d’assurance supplémentaire pourrait être nécessaire. Par exemple, pensez à la possibilité d’un remplacement garanti des équipements en cas d’installations et de biens de valeur ou à la protection des structures extérieures. Si votre propriété se trouve dans une zone peu peuplée, à la campagne, près d’une forêt ou en bordure d’un village, il peut être judicieux d’augmenter votre couverture d’assurance pour les dommages matériels.

Considérez les risques associés aux maisons qui ne sont pas habitées.

Dans la majorité des cas, elle n’est pas occupée. Résidence principale, une propriété secondaire est plus vulnérable aux risques de vandalisme et de vol. C’est notamment le cas en cas d’absence prolongée. Toutefois, la majorité des polices d’assurance des résidences secondaires permettent de partir jusqu’à 60 jours sans préavis. Si vous ne prévoyez pas de quitter votre maison pendant une période prolongée, vous pouvez souscrire cette clause pour garantir l’assurance contre le vol de votre résidence secondaire même si vous n’êtes pas dans cette période. Cela vous permettra de protéger votre maison tout au long de l’année. Renseignez-vous auprès de votre assureur.

Il convient de souscrire une deuxième assurance habitation.

Un nombre croissant de compagnies d’assurance pour les habitations proposent une assurance uniquement pour votre résidence secondaire. En principe, l’assurance de la deuxième résidence devrait offrir la même sécurité que l’assurance habitation traditionnelle.

Cependant, il faut être très prudent lorsque vous souscrivez à la police sur :

La clause de propriété non habitée est une clause que l’on retrouve dans les contrats de résidences principales et qui constitue une garantie contre le vol. Dans un contrat MRH, il est généralement indiqué que la garantie contre le vol ne s’applique pas si votre lieu de résidence n’est pas occupé plus de 60 ou 90 jours. Dans le cas d’une résidence secondaire, il est plus probable que le bien soit vacant pendant une période plus longue que celle prévue. Assurez-vous de vérifier la durée de la clause permettant l’occupation inoccupée !

La garantie responsabilité civile est incluse dans votre assurance habitation standard avec risques multiples Il n’y a aucune raison de souscrire une police supplémentaire, car cette garantie ne protège pas votre habitation.

Le plus souvent, les assurés contactent leur compagnie d’assurance. Cependant, le fait de comparer les polices d’assurance peut être une excellente option pour économiser de l’argent dans votre budget !

La possibilité de louer votre résidence secondaire Quel régime d’assurance devez-vous choisir ?

Il est courant pour les propriétaires de louer leur résidence secondaire à des locataires à court terme ou de la mettre en location tout au long de l’année.

Vous louez votre propriété à des touristes

Le propriétaire d’une résidence secondaire peut louer son bien à une clientèle occasionnelle ou pour son usage personnel, et ce de manière saisonnière. Il est fortement recommandé d’assurer cette location à titre saisonnier d’une résidence supplémentaire pour la protéger en cas d’un des dommages suivants :

  1. Une assurance pour les vacances qui peut être souscrite par le propriétaire ou le locataire auprès de son assureur principal, ou par le biais d’une seconde police d’assurance pour la résidence. Il est important de vérifier son contrat d’assurance habitation car certaines polices offrent par défaut une couverture « vacances » ;
  2. L’assurance des non-propriétaires (pno) permet au propriétaire d’une maison meublée ou non meublée d’être protégé contre tout risque qui pourrait survenir en l’absence du propriétaire. Cette assurance permet au propriétaire d’être protégé en cas de responsabilité civile.

Quel est le coût moyen d’une assurance pour une résidence secondaire ?

Le coût d’une police d’assurance pour une résidence secondaire diffère en fonction des caractéristiques de la maison (superficie ainsi que le nombre et le type de dépendances, le jardin mobilier, etc.) et de la compagnie d’assurance. En général, le coût d’une police d’assurance pour une résidence secondaire est plus élevé que celui d’une résidence principale. Cela s’explique par les risques plus élevés qui sont assurés en cas d’absence de surveillance continue par le propriétaire.