Construire un pitch professionnel ?

Entreprise
pitch-professionnel

La capacité à construire un pitch peut être décrite comme l’art de convaincre. Il s’agit d’une présentation brève et synthétisée de votre personnalité.

Le défi de cet exercice réside dans les contraintes de temps, les mots doivent être mémorables et l’orateur doit apparaître à l’aise et confiant pour transmettre une image impressionnante de l’entreprise… vous sentez la pression monter ?

Pour vous aider dans cette entreprise, nous vous donnons quelques conseils.

Définition d’un pitch à usage professionnel

Commençons par définir ce qu’est l’idée d’un pitch professionnel. Il s’agit d’un exposé court et concis de votre parcours professionnel antérieur, de vos objectifs actuels et de vos projets pour l’avenir.

Il vous sera souvent demandé dans les premières minutes d’un entretien, lorsque vous essayez de trouver une opportunité d’emploi, par exemple, mais aussi dans votre carrière, auquel cas vous serez amené à prendre la parole en public.

Le but d’un pitch est de stimuler la curiosité de votre interlocuteur et de déclencher son envie de prolonger la rencontre, et la conversation avec vous.

Le pitch sert de moteur à l’événement et ce point d’entrée est plus efficace du fait qu’il est extrêmement court. Un pitch typique peut durer entre 1 et 3 minutes au maximum. Pour le rendre plus court et efficace, il est important d’améliorer votre pitch, de le travailler et de le synthétiser.

Établir votre objectif professionnel

Commençons par l’étape initiale la plus importante pour créer votre pitch. Commencez par définir et préciser votre objectif professionnel. Pour y parvenir, posez-vous les questions pertinentes :

  • Quel est mon poste actuel ?
  • Comment puis-je le simplifier ?
  • Quels titres de poste sont liés à mes besoins actuels de développement ?
  • Quelles suggestions puis-je faire à un membre de l’équipe ou à un employeur à l’avenir ?
  • Quelle est ma principale motivation pour mon travail actuel ?
  • Qu’est-ce que je souhaite dans un changement de carrière ?

Dans la première phase, il s’agit de définir votre identité professionnelle aujourd’hui, c’est-à-dire de visualiser clairement votre parcours évolutif. En comprenant clairement l’objectif de votre recherche d’emploi, vous pourrez définir plus facilement votre parcours professionnel, et vous pourrez être choisi, et vous pourrez vous appuyer sur votre expérience professionnelle avec confiance.

Vous serez en mesure de mieux présenter vos réalisations. C’est un peu étrange, mais lorsque vous créez votre argumentaire, vous devez commencer en ayant la fin en tête, c’est-à-dire le moment présent.

Pour créer un argumentaire convaincant, vous devez imaginer exactement ce que vous souhaitez accomplir. Veillez à ce que tout dans le récit de votre carrière s’écoule naturellement jusqu’à la conclusion.

Explorer votre parcours

Pour résumer le chemin que vous avez parcouru dans votre carrière, commencez par énumérer toutes vos expériences. Placez toutes vos expériences professionnelles sur la table avant de sélectionner et de choisir les facteurs qui vous semblent les plus importants.

Pour ce faire, prenez le papier et tracez une ligne dessus, c’est votre ligne du temps. Le début de votre ligne du temps dans le passé, au début de vos années de lycée par exemple, puis vous noterez les différentes écoles, les réorientations éventuelles, et les diplômes que vous pourrez obtenir.

N’oubliez pas de noter les emplois, car avant de vous lancer dans une carrière professionnelle, vous avez probablement rencontré le monde du travail de différentes manières. Notez toutes vos expériences sans les ignorer.

Commencez par le premier poste, puis le suivant et continuez dans la même direction jusqu’à ce que vous arriviez à aujourd’hui.

Analysez votre parcours

Une fois que vous avez toutes les informations nécessaires devant vous, il est temps de passer à l’étape suivante, qui consiste à examiner la forme de votre parcours professionnel.

Certaines carrières sont comme le fleuve lui-même, c’est-à-dire extrêmement linéaires. La carrière commence au début, qui est généralement la conclusion d’études qui ont été couronnées de succès, puis les emplois sont suivis d’autres avec régularité. Chaque nouvel emploi est une amélioration par rapport au précédent et le chemin du succès se déroule sans trop de perturbations avec un parcours qui semble stable dès le départ.

Ce type de carrière est plus facile à résumer et, par conséquent, à mettre en scène : il est partiellement vrai. La logique vous permettra de présenter une histoire simple et directe, mais à l’inverse, il peut être plus difficile de faire la différence et, par exemple, de faire briller votre individualité.

Dans le monde réel, le chemin n’est pas linéaire. D’autres chemins sont plus sinueux que ces rivières fluides qui semblent cribler le paysage.

Vous avez eu l’occasion de vous reconvertir ou avez connu des changements professionnels importants. Vous avez dû vous réorienter et vous avez peut-être fait une pause, regardé un peu autour de vous, puis regardé.

De nombreuses personnes dont le parcours professionnel est morose se considèrent comme anormales et craignent souvent que cela ne leur porte préjudice. Elles sont incapables de parler de leur profession. Il est essentiel de réaliser que ce n’est pas la situation. Il y a toujours moyen de trouver un fil conducteur pour donner une perspective, une raison d’être à votre carrière.

L’objectif est de déterminer la forme de votre carrière afin de mieux la comprendre.

Analyser les transitions

Souvent, nous considérons le monde professionnel comme une série d’emplois. Nous décrivons un poste puis passons au suivant. Or, en procédant ainsi, nous pouvons grandement altérer notre compréhension de notre carrière professionnelle. En réalité, les transitions sont tout aussi importantes, voire plus, que la durée du temps passé dans les postes.

  • Pourquoi avez-vous changé d’entreprise ?
  • Qu’est-ce qui vous a incité à changer et à modifier vos positions au sein de l’entreprise ?
  • Que vouliez-vous trouver avant de prendre la décision de changer ?

Prenez le temps de revenir sur les différentes étapes de la transition, car elles contiennent la signification la plus profonde de votre parcours.

Ce qui rend votre carrière distincte, ce n’est pas seulement la manière dont vous avez assumé vos responsabilités et rempli vos fonctions à un poste donné.

Ce qui la rend unique, c’est le but que vous avez poursuivi en essayant de vous améliorer, en cherchant à passer à un poste différent et, par conséquent, en lisant, et en lisant les changements.

N’oubliez pas que votre pitch doit transmettre la vérité sur votre vie professionnelle, et non une version mensongère. C’est un pitch actif et non passif, c’est un moyen de mettre en avant

  • Votre motivation,
  • vos objectifs actuels,
  • Il prouve que vous avez joué un rôle actif et crucial dans l’avancement de votre carrière.

Identifiez votre fil conducteur

Vous devez également rechercher votre fil conducteur :

  • Quel est le lien entre vos expériences ?
  • Que poursuivez-vous dans votre vie ?
  • Qu’avez-vous appris de vos expériences et qui vous a aidé à faire certains choix ?

Le fil conducteur est la trame de votre récit. C’est l’intrigue principale, mais surtout, c’est la direction. C’est ce qui vous rend différent dans la manière dont vous menez votre carrière. C’est ce qui va attirer un recruteur potentiel, voire un employeur potentiel.

Beaucoup de gens font le même travail, mais il existe de nombreuses façons d’accomplir la même tâche. Trouvez votre propre méthode pour remplir votre mission. Réfléchissez également à ce qui est unique chez vous.

Par exemple, vous pouvez être vendeur et avoir comme objectif principal la satisfaction et la fidélité de vos clients. Votre objectif, votre principe directeur est d’établir des relations à long terme avec vos clients.

Pour un autre vendeur, la procédure du travail sera plus technique, elle pourrait être, par exemple :

  • Améliorer constamment vos taux de conclusion,
  • perfectionner les argumentaires de vente les plus efficaces,
  • de créer des parcours d’achat uniques, originaux et efficaces de concevoir des parcours d’achat uniques, originaux et efficaces, etc.

C’est une autre façon de faire des affaires. L’objectif est de réussir en vous guidant dans la présentation de votre argumentaire. Un argumentaire qui reflète votre spécificité et votre style professionnel.

Rédiger votre argumentaire, c’est revisiter votre parcours professionnel et réécrire l’histoire d’une manière simple, claire et séduisante. Il y a un effet cosmétique et, au début, cela peut vous donner l’impression que vous vous éloignez un peu de la vérité, mais raconter votre histoire n’est pas un exercice d’honnêteté totale.

Prendre conscience des faiblesses de votre parcours

Découvrons ensemble comment surmonter les faiblesses de votre parcours professionnel, car nous en avons tous dans notre vie professionnelle.

Parfois, il y a des lacunes dans votre récit. Vous avez été confronté à des difficultés dans votre travail, des conflits par exemple, ou bien vous avez connu des déceptions, et vous avez été confronté à l’ennui dans votre travail. Ce sont des moments de votre expérience professionnelle qui ne sont pas facilement valorisables et donc difficiles à aborder.

Mais gardez à l’esprit que le « pitch » n’est pas un jeu en vérité, vous pouvez simplement garder un jardin secret. Vous avez le droit de protéger votre vie privée. Pour vous assurer que vous êtes préparé autant que possible, jetez un coup d’œil aux questions populaires, les questions difficiles :

  • Quelle est la question la plus difficile que l’on puisse vous poser ?
  • Qu’est-ce qui vous met le plus mal à l’aise lorsqu’on vous oblige à parler de votre vie professionnelle ?
  • Quelles sont vos questions les plus difficiles ou même vos gaffes professionnelles ?

Le fait de tenir compte de vos faiblesses et de les énumérer vous aidera à formuler la réponse à chacune de ces questions. N’ayez pas peur de les affronter, car en faisant cela, vous aiderez la personne à prendre la bonne direction pour résoudre le problème.

En fait, lorsque nous tentons de dissimuler quelque chose, nous construisons souvent une histoire qui peut dissimuler le problème ou le défaut. En fin de compte, tout est construit pour attirer l’attention sur le point de fuite. La question la plus urgente est parmi les premières questions qu’un recruteur posera après une présentation bancale, ou une présentation de type exagéré.

À plus forte raison, si vous n’assumez pas la responsabilité de vos erreurs, vous vous sentirez mal à l’aise, et vous apparaîtrez parfois comme peu sûr de vous, voire même parfois comme évasif.

Le recruteur peut prendre cette retenue comme une insulte et pourrait saper la confiance que vous cherchez à établir avec lui. Soyez donc prêt pour toutes les phases de votre carrière professionnelle. Acceptez de garder certains aspects pour vous, et vous ne mentez pas, vous êtes aux rênes de votre histoire.

Votre pitch peut se construire en quatre étapes

Passons maintenant à l’étape suivante, la création de votre proposition professionnelle. Vous disposez de toutes les informations dont vous aurez besoin pour la rédiger. De plus, vous avez la possibilité de la synthétiser, ce qui la rendra encore plus efficace.

Quatre étapes et quatre points qui vous permettent de rédiger et d’écrire un « elevator pitch » d’environ trois minutes, mais pas plus. Gardez à l’esprit qu’il doit être court afin d’être percutant.

Qui êtes-vous ?

La première section du pitch vous permettra de vous identifier. Cela peut vous sembler évident, mais ceux qui sont en face de vous ne connaissent pas les détails exacts.

  • Que faites-vous ?
  • Quel est votre emploi actuel,
  • comment vous le présentez.

Il est donc crucial de leur faire connaître la personne que vous êtes et ce que vous faites. Ce n’est pas facile, car souvent, lorsque vous travaillez sur de nombreux projets professionnels, il est difficile de vous définir. D’écrire en quelques paragraphes la personne que vous êtes aujourd’hui. Cependant, il s’agit de l’étape initiale de la rédaction de votre pitch.

Les composantes de votre parcours professionnel

La deuxième étape de votre présentation professionnelle : Quelles sont les composantes de mon parcours professionnel qui m’ont conduit au professionnel que je suis aujourd’hui ?

C’est l’aspect rétrospectif qui permet de remonter dans le temps. Naturellement, il doit être synthétique, et vous allez puiser dans votre propre expérience les principaux facteurs qui expliquent le processus de création de votre identité aujourd’hui, et ce qui fait sa force et sa signification.

Vos compétences et connaissances

Troisième étape de l’argumentaire professionnel

  1. Comment améliorez-vous vos talents ?
  2. Quelles sont vos spécialisations ?
  3. Quels problèmes pouvez-vous résoudre ?
  4. Quelles idées pouvez-vous offrir aujourd’hui à un employeur potentiel ?

Grâce à la qualité de qui vous êtes et à la puissance de ce récit sur la façon dont vous êtes arrivé là où vous êtes aujourd’hui, vous êtes maintenant en mesure de démontrer des compétences et des capacités importantes qui sont recherchées par votre employeur potentiel.

Dans la troisième et dernière partie de votre présentation, vous devez être capable de décrire précisément et clairement ce que vous êtes en mesure d’offrir à un employeur dans le futur.

En général, la valeur que vous apportez provient directement des fils de votre parcours professionnel et, en particulier, de votre caractère, et de cette méthode distinctive pour atteindre vos objectifs et définir votre identité professionnelle tout au long de votre emploi précédent.

Défis

Quatrième et dernière étape essentielle de votre pitch professionnel Quels sont les obstacles que vous aimeriez surmonter dans un avenir proche ?

Un pitch commence par aujourd’hui, il détaille ce qui s’est passé dans le passé et qui justifie la démarche professionnelle. Il s’agit d’une compilation de toutes les qualités qui donnent envie aux employeurs de travailler avec vous et de réaliser que vous êtes la meilleure personne pour collaborer avec eux.

Cependant, il faut toujours en venir à la quatrième étape, en gardant un œil sur l’avenir. Le parcours professionnel d’une personne n’est jamais statique et n’est jamais en mouvement, ni en attente. Si vous êtes candidat, il est crucial de démontrer que vous souhaitez améliorer vos compétences.

Ainsi, votre argumentaire doit se concentrer sur ce point de changement et sur ce que vous souhaitez réaliser à partir de maintenant et dans un avenir proche. Il ne s’agit pas de se projeter trop loin dans l’avenir et d’être capable de voir les choses d’un point de vue professionnel.

Conclusion

Voilà, vous êtes équipé pour élaborer votre pitch professionnel possible. Toutefois, vous devez vous exercer à ce pitch pour qu’il soit naturel et fluide, et qu’il donne l’impression que vous avez votre propre identité. Vous savez comment vous avez créé votre identité professionnelle, ce que vous recherchez à l’avenir et ce que vous pouvez offrir à un employeur potentiel ou à une entreprise.